Distillation
du cognac et de l'armagnac

Le cognac

La distillation du cognac s'effectue en deux temps :

1 - On obtient d'abord le « brouillis » qui titre entre 24° à 30° volume
2 - le « brouillis » est mis en chaudière pour une seconde distillation que l'on nomme « la bonne chauffe » et qui titre environ 70°.

Sont éliminées, les premières fractions qui s'écoulent, trop fortes en alcool. On « fait la coupe » vers 72°, et on arrête lorsque le degré devient inférieur à 60 °, les « queues de distillation ».

Le « cœur » est l'eau de vie claire et limpide qui donnera le Cognac.

L'armagnac

95% de l'Armagnac est obtenu avec un alambique très spécifique à cette eau-de-vie : l'Alambic continu armagnacais. Il s'agit d'un appareil en cuivre pur, qui a été consacré par un brevet en 1818 et adapté, modifié, amélioré par les distillateurs de la région. Il participe véritablement à la personnalité de l'Armagnac.

A la sortie des alambics en continu moderne, l'eau de vie titre 72° volume. L'alambic du type « cognac » à double-chauffe est également utilisé par quelques maisons d'Armagnac qui y restent très attachées.

Albert de Montaubert et Fils vous propose des Cognacs et Armagnacs de qualité. Retrouvez notre sélection de cognac XO, Armagnac XO, Armagnac 15 ans, Armagnac 25 ans, Cognac 25 ans, Cognac 50 ans, Cognac Millésime
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.